Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 octobre 2010 5 08 /10 /octobre /2010 09:33
 or des incas

Fabuleux Eldorado !

 

Je vous l'ai déjà dit : je n'aime pas la Pinacothèque, ses petites salles sombres desservies par de multiples volées d'escaliers moquettés, ses hordes de petits vieux bloquant les vitrines. Mais là, quelle expo !!!

 

Des pièces exceptionnelles, pour la plupart en provenance du musée de Lima (quelques oeuvres de collections particulières aussi, heureux mortels...). Et pour la créatrice de bijoux que je suis, une très belle leçon technique et esthétique.

 

Pour les indiens, l'or était le symbole des dieux (et des nobles) et l'argent celui des déesses. En revanche, les démiurges avaient façonné les gens du peuple à partir de cuivre...

 

L'exposition "L'Or des Amériques" du printemps 2009, au Museum d'Histoire Naturelle, abordait déjà le sujet, mais de façon plus didactique (qu'est-ce que l'or ? Comment l'exploite-t-on ? Les bijoux précolombiens). Et surtout nous éclairait sur une face cachée de la tragique fin d'Eldorado : les indiens maîtrisaient l'art des alliages et en avait créé un, dénommé tumbaga, qui mélait un peu d'or à beaucoup de cuivre et parfois d'argent. Par oxydation, le cuivre disparaissait de la surface du bijou ce qui donnait l'impression que la pièce était en or massif. Les conquistadores se sont souvent fait avoir comme des bleus...

 

Techniquement, vous verrez que les bijoux de ces civilisations était surtout faits à partir de plaques métalliques laminées, martelées ou bien embossées et parfois soudées. Très peu de serti en revanche, les turquoises ou autres pierres bleues étant le plus souvent collées. Du coup, les bijoux précolombiens sont souvent très imposants, mais en même temps très légers. Pour moi, le comble du raffinement est représenté par les ornements nasaux ou bien par les boucles d'oreilles, qui sont souvent très finement travaillés.

 

Très émouvants, les outils de bijouterie exposés dans certaines vitrines : dés à embosser en pierre, marteau et enclume en obsidienne, ciseaux (ce que nous appelons aujourd'hui "échoppes") métalliques souvent joliment ornés... Pour le repercé, les indiens utilisaient des "scies" en jade ou bien en obsidienne et réussissaient à concevoir des merveilles de finesse.

 

Une très belle exposition à ne manquer sous aucun prétexte (jusqu'au 6 février 2011).

 

L'Iris Noir

www.irisnoir.fr

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : L'Iris Noir
  • L'Iris Noir
  • : blog de la créatrice de bijoux Iris Simon, dont la marque L'Iris Noir est spécialisée dans les bijoux en or, argent et pierres semi-précieuses.
  • Contact

Recherche

Pages