Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 mars 2012 7 25 /03 /mars /2012 12:52
masques-mayas.jpg

Vert comme l'éternité

 

Vous avez jusqu'au 10 juin prochain pour visiter cette exposition de petite taille, certes, mais rassemblant des oeuvres vraiment hors du commun.

 

En quelques mots, la civilisation maya est l'une des plus anciennes civilisations précolombiennes puisque les premières constructions datent du 3ème millénaire avant J.C. Elle couvrait le Sud Est du Mexique, le Belize, le Guatemala et une partie du Honduras et du Salvador.

 

L'exposition de la Pinacothèque est consacrée aux trousseaux funéraires des grands dignitaires mayas. La vocation des masques, qui représentaient le défunt, était d'assurer sa métamorphose en dieu du Maïs, dieu à l'origine de la création du monde maya. Par ailleurs, de petits masques représentant d'autres divinités mayas accompagnaient le mort dans son voyage vers l'au delà.

 

Le masque était un véritable portrait du défunt censé renfermer l'essence même de l'individu. Ainsi, les déformations volontaires du visage, qui étaient l'apanage des dignitaires mayas (allongement du crâne et de l'arête nasale, asymétrie faciale), étaient fidèlement reproduites.

 

Les masques funéraires étaient traditionnellement réalisés selon la technique de la mosaïque : des morceaux de pierres vertes, blanches (coquillages) et noires (obsidienne, hématite spéculaire) étaient habilement juxtaposés sur une matrice de résine.

 

Le jade mais aussi plus généralement toutes les pierres de couleur verte (comme la chrysoprase par exemple) symbolisaient la fertilité, le ciel et l'eau. C'était donc un garant de la renaissance du défunt et il revêtait une grande valeur aux yeux des Mayas, autant si ce n'est plus que l'or.

 

Ces pierres vertes servaient également à créer de somptueuses parures (bracelets, bagues, boucles d'oreilles, pectoraux) mais aussi des perles brodées sur les vêtements. Outre leur fonction esthétique, ces parures avaient une véritable valeur rituelle : ainsi, le nombre de rangs de perles symbolisait la divinité à laquelle se référait le bijou.

 

Vers l'an 900 après J.C., on assiste à un effondrement des cités-Etats mayas. Les causes en sont encore assez obscures : guerres, famines provoquées par une grande vague de sécheresse... en tout état de cause, il semble que les paysans travaillant à nourrir les aristocrates et dignitaires n'aient plus été assez nombreux pour soutenir l'organisation sociale maya. Les populations quittent les villes, qui seront retrouvées intactes et ensevelies sous la végétation des siècles plus tard.

 

Les fabuleux trousseaux funéraires seront progressivement exhumés par les archéologues à partir des années 50. Le jade aura finalement bien joué son rôle de vecteur vers l'éternité : les princes mayas vivent pour toujours, entourés de leurs biens les plus précieux, leurs yeux grands ouverts vers l'au delà.

 

Exposition "Masques de jade mayas"

Pinacothèque de Paris jusqu'au 10 juin 2012

28, place de la Madeleine - 75 008 Paris

 

L'Iris Noir

www.irisnoir.fr 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

nora sanchez 29/03/2012 15:44

la magie des masques Mayas, réside dans l'utilisation du jade, pierre très symbolique pour cette civilisation. Les mayas apprécient ce minéral pour sa couleur, associée à la nature et à la
fertilité, mais aussi parce que ces couleurs étaient considérés comme essentiels dans la cosmogonie maya: le ciel et l'océan. La nuit, le jade devient très froid et lorsque le soleil le réchauffe,
il exhale de la vapeur d'eau, donnant l'impression de respirer, d'être en vie. Ce qui a conduit les mayas à penser que cette pierre avait une âme divine.
Merci Iris pour faire connaître cette exposition !
Nora

christine ashbaugh 27/03/2012 18:18

On saura tout, on saura tout, sur les Mayas!
Perso, leurs visages me font un peu peur, mais à l'époque ils ne connaissaient pas encore Walt Disney...!
Vive le jade et toutes les pierres qui inspirent.
A+
Ash

Présentation

  • : L'Iris Noir
  • L'Iris Noir
  • : blog de la créatrice de bijoux Iris Simon, dont la marque L'Iris Noir est spécialisée dans les bijoux en or, argent et pierres semi-précieuses.
  • Contact

Recherche

Pages