Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 avril 2012 2 03 /04 /avril /2012 20:20
cours 105

Comment se modeler des biceps de forgeron...

 

Alors voilà : comme je vous l'ai annoncé il y a quelques temps déjà, la mode est aux manchettes. Toutes les filles en veulent une, bien visible et bien barbare, à leur poignet.

 

Cette élève a été touchée par le virus. Elle est arrivée un jour à l'atelier, une plaque de laiton de 10/10ème d'épaisseur sous le bras et des idées de bracelets de force plein la tête.

 

D'un voyage aux Etats-Unis, elle était rentrée avec des envies de grands espaces, de chasse aux bisons et de couleur turquoise. 

 

La création de la manchette a été l'occasion de travailler la découpe du métal, le repercé et la soudure via l'exercice du serti clos. Or découper du 10/10ème d'épaisseur sur de grandes longueurs est très, très formateur...

 

La mise en forme de la manchette a aussi été un grand moment de bonheur : chauffer la plaque, puis l'arrondir à grands coups de maillet sur une forme d'avant bras jusqu'à obtenir un bracelet vraiment confortable à porter...Hmmm ! Que du plaisir...

 

Nous avons en outre réutilisé la chute obtenue à partir du repercé pour en faire un pendentif assorti. C'est une chose que j'essaie d'inculquer aux élèves : conserver toutes les chutes et apprendre à mutualiser son travail. Il y a toujours quelque chose d'intéressant à en tirer grâce à deux ou trois petites transformations bien réfléchies.

 

Une fois les sertis clos achevés, mon élève s'est initiée aux joies du polissage. Après avoir nettoyé les bijoux au papier d'émeri, puis à l'aide de diverses meulettes en silicone, elle a affronté le tour à polir. Armée de petits doigtiers de cuir follement chics pour protéger ses mains, et d'une série de pâtes à polir (rose, bleue, rouge, blanche), elle a passé un bon moment à batailler jusqu'à obtenir un beau poli miroir. Phase à éviter pour tous ceux que la saleté et la poussière rebutent...

 

Et voilà ! Désormais, mon élève est passée à autre chose : elle finalise un beau projet de chevalière en argent massif qui sera ornée d'un grenat serti dans la masse. Retour au travail de la cire, initiation à la mise en pierre et à l'utilisation du marteleur. Des photos suivront...

 

L'Iris Noir

www.irisnoir.fr

Partager cet article

Repost 0

commentaires

christine ashbaugh 04/04/2012 10:45

Yes!
Très chouette exploitation positif-négatif du métal. Deux objets pour un sciage courageux du 10/10ème.
Après cela, ça m'étonne à peine que l'élève retourne à la cire.
Après l'effort, le réconfort.
Bonne continuation!
Ash

Présentation

  • : L'Iris Noir
  • L'Iris Noir
  • : blog de la créatrice de bijoux Iris Simon, dont la marque L'Iris Noir est spécialisée dans les bijoux en or, argent et pierres semi-précieuses.
  • Contact

Recherche

Pages