Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 mars 2012 5 23 /03 /mars /2012 00:00
cours 103

Premiers pas très précieux

 

Deux nouvelles élèves ont poussé la porte de l'atelier. J'ai décidé de vous montrer leurs premiers bijoux réalisés au cours de la fameuse séance d'initiation de trois heures.

 

La première souhaitait démystifier le travail du métal. Un petit croquis tout simple d'un arbre de belle allure (feuillage touffu, fruits abondants, tronc solide et droit... les psychologues apprécieront !), un morceau de laiton à découper, et la voilà partie dans la réalisation d'un joli pendentif tout ce qu'il y a de plus printanier.

 

Ne croyez pas que la réalisation d'un tel bijou soit facile : cette élève n'avait jamais touché à une scie bocfil auparavant. Or son arbre est plein de courbes et contre courbes qui nécessitent de bien savoir manier la découpe. Les fruits et les branches stylisées sont le résultat d'un long travail de repercé. Enfin le tronc a été délicatement gravé à l'aide d'une pointe à graver et d'une échoppe.

 

Ma deuxième élève voulait, quant à elle, découvrir la création de maquette en cire. Elle a donc imaginé cette bague épurée et architecturale, d'une épaisseur d'un demi centimètre. Ici, la difficulté est de maîtriser les proportions car le moindre écart est tout de suite perçu par l'oeil humain. Mon élève a donc dû soigner sa maquette, traquer les millimètres en trop, lisser au maximum la surface et surtout creuser l'intérieur de la bague, pour éviter qu'elle ne pèse trop lourd.

 

Ses trois premières heures passées en ma compagnie lui ont donc permis de se familiariser avec la scie bocfil, les limes, la lampe à alcool et les fraises boules. Et surtout elle a découvert l'univers de la fonderie, en allant porter sa maquette chez le fondeur pour la récupérer, quelques jours après, en laiton. Magique !

 

Prochains travaux en cours : une bague avec une citrine madère sertie dans la masse pour l'une, et pour l'autre l'apprentissage de l'enfilage à noeuds afin de redonner vie aux colliers de perles qui dorment dans les tiroirs depuis trop longtemps.

 

A suivre...

 

L'Iris Noir

www.irisnoir.fr

Partager cet article

Repost 0

commentaires

christine ashbaugh 23/03/2012 10:29

Dans la série "J'y était" :
J'étais à l'atelier lors du cours d'initiation de l'élève à la bague moderniste.
Je la trouvais fort bien en cire et maintenant encore mieux en métal. Très bon résultat pour un premier essai!
Les choses simples sont parfois les plus difficiles. Paradoxe surmonté grâce à notre prof encourageante!!!
A+
Ash

Présentation

  • : L'Iris Noir
  • L'Iris Noir
  • : blog de la créatrice de bijoux Iris Simon, dont la marque L'Iris Noir est spécialisée dans les bijoux en or, argent et pierres semi-précieuses.
  • Contact

Recherche

Pages