Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 juin 2012 1 18 /06 /juin /2012 08:30
cours 121

Ca n'est qu'un au revoir...

 

Aujourd'hui, c'est la dernière journée de cours d'une de mes élèves qui, dans l'optique d'une reconversion professionnelle, a suivi une formation de plus de 100 heures chez moi. Une occasion en or d'écrire mon centième article (vous pouvez vérifier) sur mes cours de bijouterie !

 

Je crois lui avoir appris tout ce que je pouvais lui apprendre, hormi peut-être le serti à griffes car elle m'a dit ne pas aimer cette façon de sertir les pierres.

 

En ce moment, elle imagine des bagues toutes plus affolantes de beauté les unes que les autres, de vraies bagues de créateur. A l'exemple de ces trois bagues en laiton qui marient plusieurs techniques :

 

- Découpe et soudure du métal (dont certaines soudures assez délicates comme pour les pistils de la grande fleur du haut)

- Mise en forme du métal pour réaliser les coeurs des fleurs ainsi que la perle faîtière de la bague à plateaux tournants

- Granulation : les trois petites boules qui ornent le centre de la fleur du bas ainsi que les granulations très discrètes entre les plateaux pour les maintenir en déséquilibre

- Patine : nous avons retrouvé un vieux grimoire de sorcière dont nous avons appliqué les recettes (bave de crapeau, pipi de chat noir, poils de puceau...). Plus sérieusement, je vous invite à acheter le livre "Finitions en bijouterie" de Jinks Mc Grath aux éditions Eyrolles. Après, il n'y a plus qu'à expérimenter...

- Rivetage : dans le cas de bague à plateaux, mon élève voulait que les différents éléments restent mobiles les uns par rapport aux autres et que la patine ne soit pas abîmée par une soudure. Nous avons donc empilé les plateaux sur un axe préalablement soudé sur l'anneau, puis la perle creuse, et enfin nous avons riveté la tige sur le haut de la perle.

- Collage : la couronne de fins filaments qui orne le coeur de la grande fleur a été tout simplement collée.

- Polissage, évidemment...

 

Et voilà, mon élève a désormais tous les outils en mains pour continuer à créer de beaux bijoux, tous plus étonnants les uns que les autres. Il ne me reste plus qu'à lui souhaiter beaucoup de bonheur et de réussite dans sa nouvelle vie !

 

L'Iris Noir

www.irisnoir.fr

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Christine Ashbaugh 26/06/2012 16:33

Complètement gaga de patines!
Le côté apprenti sorcier de la chimie avec le métal et assez fascinant par ses mystères et surprises (j'en sais quelque chose grâce à une plaque de laiton total rongée..).
Encore un des délices de la bijouterie.
Bonne continuation à cette élève assidue et téméraire!
Ash

Anne Oester 18/06/2012 19:26

Merci Iris pour toutes ces belles choses que tu m'as permis de créer. Le talent n'est rien sans la technique. Ces journées dans ton atelier vont me manquer. A très bientôt. Anne

Présentation

  • : L'Iris Noir
  • L'Iris Noir
  • : blog de la créatrice de bijoux Iris Simon, dont la marque L'Iris Noir est spécialisée dans les bijoux en or, argent et pierres semi-précieuses.
  • Contact

Recherche

Pages