Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 juin 2010 3 30 /06 /juin /2010 00:00
cours 18

A la découverte du martelage

 

Dans le cadre du module consacré au travail du métal, les élèves sont amenés à s'initier à la technique du martelage.

 

Cette technique consiste à chauffer une plaque de métal à l'aide du chalumeau (pour éviter qu'elle ne devienne cassante), puis à la mettre en forme à l'aide de bouterolles (des sortes de poinçons à bouts ronds) et d'un marteau. 

 

Dans le cas présent, l'élève a utilisé une plaque d'argent d'une épaisseur de 5/10ème (soit un demi millimètre). Les pétales des fleurs ont été martelés un à un sur un coussinet de cuir puis soudés ensemble sur des feuilles. A l'arrière, des crochets ont également été soudés pour faire passer la chaîne ainsi que pour accrocher les pampilles de perles d'eau douce.

 

La technique du martelage remonte au néolithique : elle est née dans les régions riches en minerais, comme l'Anatolie, l'Arménie et le Caucase. L'homme a d'abord travaillé les métaux natifs (cuivre, or, argent) avant de maîtriser les alliages.

 

Techniquement, l'homme a commencé par travailler le métal à froid, avec en particulier la technique du repoussé : la feuille d'or est étendue sur un lit de poix chaude, le motif est tracé puis repoussé avec des poinçons arrondis. 

 

Par la suite sont nées les techniques de la ciselure, de l'estampage (emboutissage d'une feuille de métal à l'aide de deux matrices métalliques mâle et femelle), et de la gravure.

 

Les métaux ont servi à fabriquer parures, armes et outils. Mais c'est en Egypte et en Mésopotamie que les techniques de l'orfèvrerie ont en premier atteint un degré de grande perfection, dès le IIIème millénaire avant JC.

 

Pour en revenir à mes cours, je dirais que le martelage est l'une des techniques les plus ludiques quand on travaille directement sur le métal. On peut faire et défaire les formes à l'infini, pour peu que l'on chauffe bien régulièrement sa plaque de métal. Avec à la clef un rendu très naturel, tout en souplesse, à l'instar de ces fleurs étonnantes de grâce et de légèreté.


L'Iris Noir

www.irisnoir.fr 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

ashbaugh 30/06/2010 11:04


La talentueuse et intrépide A.R. à encore frappé!
C'est super!

Ash


Présentation

  • : L'Iris Noir
  • L'Iris Noir
  • : blog de la créatrice de bijoux Iris Simon, dont la marque L'Iris Noir est spécialisée dans les bijoux en or, argent et pierres semi-précieuses.
  • Contact

Recherche

Pages